mercredi 19 décembre 2012

Girl & Boy



Michel Farmer
Métamorphosé
Guéprde - 1995

Ayant débuté en 1986, Michel Farmer est devenu l'un des artistes français les plus populaires mais il reste le plus secret. Il ne se montre que très rarement et parle peu. C'est pourquoi il a fallu attendre son 4ème album avant qu'on ne sache qui il est, ce qui est loin d'être pratique quand on est chanteur.
Mais il est aussi discret en public qu'il est dévergondé en privé. Il suffit de lire ses paroles : "Je suis libertin / Je suis un coquin / Je suis si sensible / Quand j'ai le gourdin" ou "Je m'inquiète pour mes petites fesses / Mais pourvu qu'ils soient douze". Et "Cent contrefaçons" évoque clairement une étape importante de sa vie "Puisque c'est moins pire / À maman je peux le dire / Après l'opération / Je s'rai un garçon". 
Car Michel Farmer est un Tramwaysexuel° (son vrai nom est Michèle Fermier). C'est son chirurgien qui a rendu publique sa transformation de femme en homme, mais c'était surtout pour créer l'engouement et ramener d'autres clients, exerçant dans la clandestinité (il aurait aussi travaillé sur Armand Dalire, mais ça reste à prouver).
Avec Métamorphosé, le succès est enfin au rendez-vous, les salles affichent complet et Berci est rempli 12 soirs de suite ! Le public, nombreux, connaît tous ses tubes par coeur. Ce qui n'est pas plus mal pour l'idole qui a une fâcheuse tendance à pleurer pendant ses chansons. Trop ému par l'amour que ses fans lui portent ? Réponse de l'intéressé : "C'est surtout à cause des médocs que j'ai dû prendre après l'opération, j'ai le cerveau embrouillé et je ne me souviens plus des paroles. Ça craint un peu devant 25 000 personnes, déjà que j'ai pas de voix, alors si en plus je chiale comme un bas de laine!!".
Mais les spectateurs en ont pour leur argent (min. 650 frs la place en haut au fond des gradins), car Michel est accompagné de 55 danseurs, change 12 fois de costumes et un décor est adapté pour chaque chanson pour un spectacle qui dure donc 4h45 !! Il utilise aussi 67 paquets de mouchoirs par concert.
Depuis, la Farmermania est en route et un film sur sa vie est même sorti en 2007. Son titre : "TransFarmers".
 
°: Un tramwaysexuel est un métrosexuel qui a changé de sexe, tout en gardant des attributs à la fois masculins et féminins, ce qui est assez perturbant il faut avouer. L'endroit le plus prisé pour les opérations se situe à Paris IVème dans une caravane réaménagée en bloc opératoire par Médecins Sans Diplômes. Toutes les infos sur www.zobéfoune.eurg.


Cette pochette est un détournement de l'album "Anamorphosée" de Mylène Farmer.
  

  

samedi 24 novembre 2012

Mamma mia !!



Black Abbath
Paranoo
Ushtübrück Rekörds - 1974


Pour Agnitha, Bjöurn, Benihil et Anna-Frijida, le succès arrive avec la sortie de Paranoo, leur deuxième album. Car c'est aussi le titre de la chanson qui leur a fait gagner le grand prix de l'Eureuvision le 6 avril 1974. Ce jour-là, le grand rendez-vous télévisuel des artistes ringards aux costumes dignes d'un bizutage connaît un tournant historique. Les suédois disco-gothiques vont gagner le coeur du public, pourtant plus habitué aux chanteurs de charme écervelés et autres crécelles qu'on offrirait bien en amuse-gueule à Hannibal Lecter.
Il faut dire que les Black Abbath ne se produisaient pas souvent sur les plateaux télés, plus habitués aux caves de concerts, aux cimetières et aux pharmacies de garde.
En coulisse, vétu d'une cape noire, le chanteur grec Kargàsranplàs est agressé par Bjöurn Osburne, persuadé qu'une chauve-souris géante attaque sa compagne Agnitha. Après cet incident les troubadours d'outre-tombe entonnent "Paranoo". Les spectateurs tombent sous le charme macabre de la chanson, certains dansant même autour d'un feu fait avec les perruques des roumains du groupe Tupudlagël.
Ils récoltent le plus de points avec cette chanson, loin devant le belge Lébiteuls et le tchèque Leròline Stôn.
L'album qui suit connait un énorme succès et les singles "Dancing Pigs", "Fernandoom" et "Gimme Gimme Gimme (An iron man after midnight)" se classent directement en tête des ventes. Depuis, Black Abbath reste l'un des plus gros vendeurs de disques au monde, malgré leur séparation en 1982, tout ça pour une histoire de couples.
En fait, Bjöurn aimait en secret Anna-Frijida, qui elle aimait Benihil, qui lui aimait Bjöurn. Quant à Agnitha, elle n'aimait personne en général.
Ils se reforment en 2011 pour une tournée en Suède et animent des kermesses, des bar-mitsvas, des mariages et participent même à un concours de sosies. Ils sont arrivés derniers.
 

Cette pochette est un mix des albums "Paranoïd" de Black Sabbath et de "Greatest Hits 1975" de Abba.
 

samedi 27 octobre 2012

Sois polie si t'es pas jolie !


Ugly Kidjo
As Pretty As I Try To Be
Moshcomincu Productions- 1991 

De son vrai nom Angèle Fêtnate Kidjo, la chanteuse américano-suédo-pakistano-béninoise est un vrai choc des cultures à elle toute seule. Et son physique est lui aussi un choc, d'où ce surnom d'Ugly Kidjo.
Un nez en patate, un oeil qui coupe du bois et l'autre qui est parti en chercher, un furoncle dorsal de la taille d'une balle de golf et deux pieds gauches lui vaudront d'être exclue par ses camarades de classe.
Elle se réfugie dans la musique et sous un pont aussi, quand les enfants et leurs parents lui jettent des pierres.
Dotée d'une voix incroyable, elle passe du plus grave au plus aiguë en quelques secondes. Elle chante aussi bien du Larry White que du Céline Fabian, ce qui en effraie certains (décidément), mais en intéresse d'autres.
Engagée tout d'abord par un directeur de cirque véreux pour être dans sa troupe sous le nom de La Femme Tarsier, elle s'enfuie et est recueillie par un producteur qui l'avait entendue chanthurler à la lune un soir de déprime dans sa cage.
Il lui écrit des chansons dans ses 4 langues d'origine et elle les traduit dans un dialecte qu'elle s'est inventé, le Trozarbi. Ses chansons se nomment Tronchdekèk, Alènedeyène ou Jpuduk.
L'album As Pretty As I Try To Be est un triomphe et le single "(I love) Everything about you" s'adresse à ses fans, nombreux à être moches aussi.
Avec tout l'argent gagné, Ugly Kidjo créé sa ligne de cosmétiques Tépasilaide dont un fond de teint Pourtéchtar, son parfum Fleur de sueur et une crème réparatrice Kornopié.
Devenue une véritable femme d'affaires, elle passe par la chirurgie esthétique, épouse son producteur, grossit, divorce et a sa chambre attitrée au centre psychiatrique Liz Taylor.
Depuis, elle se produit sous le nom de Fatty Kidjo et le directeur du cirque l'a recontacté.


Cette pochette est un mix des albums "As Ugly As They Wanna Be" d'Ugly Kid Joe et de "Spirit Rising" d'Angelique Kidjo. 
 

dimanche 14 octobre 2012

Stairway To Garden



Jimmy Pêche & Robert Plante
Nos Quartiers
Alacampagne Rec. - 1974


En 1974, Jimmy et Robert, respectivement guitariste et chanteur de Laide Zipline, sont lassés du cirque sexe, drogue et rock n' roll. Ils décident de tout quitter pour se mettre au vert et se découvrent une passion pour… la pêche et le jardinage !!
Une nouvelle qui tombe subitement comme un junkie overdosé dans son vomi. Mais qu'est-ce-qui a poussé ces deux décadents à subitement gagner la campagne pour y faire pousser des légumes après avoir gobé tous ces champignons hallucinogènes et pêcher des poissons après avoir chopé toutes ces groupies ?
Jimmy dira au magazine Râteaux et Moulinets :"Marre de récolter les parasites et de choper des thons. Fini les concerts de 2h30 cocaïné jusqu'aux yeux à jouer sur une guitare avec un archet de violon ou au contraire jouer du violon avec un médiator. Non mais sérieusement, où est-ce-que je suis allé chercher ça?!!".
Amoureux de la France, les deux compères achètent la ferme des Pères Verts à Yvon-Sur-Yvonne en Charente.
Mais tel un loup dans une bergerie, un alcoolique à une foire aux vins ou un prêtre dans un camp de scouts, ils ne peuvent renier leur instincts et le démon de la musique revient les taquiner.
Ils se lient d'amitié avec le groupe local, Dédé Rouflaquette & ses Costauds du village. Jimmy découvre l'accordéon, Robert apprend le patois local et reprend le micro.
Ils mélangent leurs nouvelles passions avec leurs anciennes habitudes. Les chansons parlent d'elles mêmes : "Prends ta binette, moi j'ai la gaule", "On bêche, on bricole, on pêche, on picole" et "Rock n' Coqs" sont les principaux titres de Nos quartiers, l'album du retour.
La tournée passe dans les petits villages de France, de Paluche-les-Obes à Mécouye-sur-Tontné en passant par Jarnac-les-Blairo.
Les deux rock-stars reprennent alors la route du succès et des excès, car comme le dit Robert "Ça va bien deux minutes de faire sa soupe de betteraves et de taquiner le goujon, mais c'est tout de même plus marrant de se retrouver au lit avec quatre nanas à boire du champagne non ?". Rock n' Roll is not dead !


Cette pochette est un détournement de l'album "No Quarter" de Jimmy Page & Robert Plant. 
 

dimanche 30 septembre 2012

I wanna be hate by you


Charles Monroe
Antistar Superchrist
Poupoupidou Records - 1996

Drôle de concept que celui-là. Le chanteur Charles Monroe, de son vrai nom Jean-Claude Calcif, a décidé avec son groupe d'avoir comme noms de scène une combinaison de prénoms de présidents de la république français et de noms d'actrices américaines. Il est donc accompagné par Georges Zeta-Jones, Valery Jolie, François Barrymore et Nicolas Basinger.
C'est Samuel Treznor, chanteur du groupe indus-klezmer Naines En Chaînes qui les prend sous contrat quand il les voit se produirent au Whisky-A-Gogol, adhérent à leur attitude provocatrice. Ils ingurgitent du parfum Chamel numéro 5 pour le vomir aussitôt, ils brûlent le drapeau du club de ping-pong national et insultent des personnalités chères aux français telles que Jean-Pierre Pernod, Patrick Sébastier ou Patrick Truelle.
Leurs chansons traitent de la religion (l'ironique "Antistar Superchrist"), de la politique ("Not Beautiful People") et du prix élevé du maquillage ("Gloss Is Dead"). Ils se font aussi remarquer avec leur reprise en version gothico-métal de "Joe le taxidermiste" d'Elsa Paradis.
Le public des 12-15 ans les adorent, copient leur style, s'habillent comme eux, ce qui vaut quelques mises à pied dans certains collèges et de bonnes crises de rires chez les parents.
Un fan dira : "Charles Monroe a tout compris à nous, la jeunesse triste et démunite, car je suis sûr que sous son maquillage effrayant se cache un visage plein d'acné qui en chie des ronds de pendules à cause de parents qui ne le comprende pas" (...).
L'album Antistar Superchrist se vend à plus de 3 millions d'exemplaires cette année-là, donnant à Monroe un statut de Dieu vivant auprès des ados, de bête noire pour les parents et de meilleur vente de masques à son effigie pour Halloween, juste devant Alice Coupeur.

Cette pochette est un mix de Marilyn Monroe dans "Sept ans de refléxion" et de Marilyn Manson, dont le nom est une combinaison de Marilyn Monroe et de Charles Manson. 
 



dimanche 16 septembre 2012

Moi, moche et méchant


15 Cent
Get Muscles Or Die Tryin'
Ziva Productions - 2003
 
De son vrai nom Jacques Curtisse, le rappeur 15 Cent (pour 15 Centimes, surnom que lui donnait sa mère lui disant que c'était tout ce qu'il valait) a tout du mauvais garçon.
À 14 ans en CE2, il quitte l'école Charlie Oleg et commence à fréquenter la rue. Il commet plusieurs délits mais n'est pas très doué: il trafique de fausses cartes téléphoniques à l'ère du portable, fait passer des bouts de gommes pour du shit et se fait arrêter en voulant revendre des pistolets de paint-ball volés à des agents de la B.A.C. en civil.
Mis en liberté surveillée, il se tourne vers la musique avec l'aide de son ami BB Fuck, membre du collectif G Inuit.
Avec ses 55 kilos, le titre de son album Get muscles or die tryin' (Prendre du muscle ou mourir) sera trouvé sans problème pour "la crevette famélique", surnom donné par ses nouveaux amis.
Le disque est précurseur d'un nouveau son dans le hip-hop et le magazine Rap Afro Mag' le citera comme "Une pure bastos kiffante dans ta teuté qui vient de la street et qui fait zizir". En gros, ils ont aimé.
En ressortent les tubes tels que "P.I.M.P. (Par Ici Ma Poulette)", "Tu m'chechères la bastaille?" et "Si tu m'carottes j'te déboîte".
Le grand public entend surtout parler de lui quand il fait un duo émouvant avec Keevin Cahoull, un jeune fan atteint d'un mal incurable. Ce dernier à la déshinibitube aiguë : il se filme en faisant n'importe quoi sans qu'il en ait honte et poste son oeuvre sur Yutube pour que tout le monde le voit. Il y aurait de plus en plus de gens atteints d'après Kikipédia.
Fin 2003, la vidéo est vue plus de 28 520 000 fois, 15 Cent rentre dans la cour des grands du rap et Keevin continue de gigoter devant sa caméra sans remords.

Cette pochette est un détournement de l'album "Get Rich Or Die Tryin'" de 50 Cent.

dimanche 2 septembre 2012

Ton ami c'est moi


Sextoy Story
Original Soundtrack
Walt Dorcel / PIXXXAR Records - 1995

Depuis 1937, les productions Walt Dorcel ont toujours été un émerveillement pour les yeux, mais aussi pour les oreilles. De "Siffler en forniquant", "Un jour mon prince me prendra" (Frivole Blanche-Neige et les 7 hommes de petite taille), "Ce rêve moite" (Algourddin),  "Supercalifrigillistisexpiadelicious" (Mary Poppers) ou encore "Hakunu Matatoufe" (Le Roi Léon), les chansons cultes sont légion.
Sextoy Story ne déroge pas à la règle, car les chansons entrainantes illustrent à merveille ce long-métrage inédit et interactif. Car durant les projections, les spectatrices se sont vues offrir les personnages-accessoires pour pouvoir rejouer les scènes du film.
L'histoire est celle de Vibroom le vieux vibromasseur à une vitesse. Il est le sextoy préféré de la pulpeuse Sandy jusqu'au jour où arrive Plug l'éclair, le canard vibrant. La rivalité entre les deux "fourres-tout" ne tarde pas.
Pour les voix, le chanteur Charlélie Roulure double Vibroom, l'actrice X Michelle Morgane est Plug et le hardeur Bernard Bracmar incarne Dildo-Dino.
Les chansons comme "Vers la foufoune et au-delà", "Je vibre pour toi" et "Il y a de la place pour deux dans son coeur mais pas que" sont sur toutes les lèvres, la magie Dorcel opérant toujours.
Le disque est un nouveau succès pour la firme, et la comédie musicale Sextoy On Ice est lancée la même année. Les petits et les grands peuvent voir leurs personnages préférés en mousse et en os dans un ballet féérique de godemichets, reprenant en choeur les grands succès du film.
Forts de cette expérience, les studios PIXXXAR ont gagné le coeur du public en réalisant par la suite 1001 teubes, Ratacouille et Membrés et Compagnie, avec leur lot de chansons rythmées et intemporelles, comme toujours.

Merci à Sylvain R. pour "Mary Poppers".
Cette pochette est un détournement de "Toy Story" des studios Disney.
 
 

dimanche 29 juillet 2012

Welcome to the frigo



Fat N' Chubby
Appetite For Spaghetti
 David Gluten Company - 1987

C'est en 1985 que XXL Rose, Splash, Blurp McKagan, Steven Gradouble et Blobby Stradlin se rencontrent lors d'une raclette-partie.
Tous étant attirés par les bons gueuletons et le rock, ils décident de fusionner leurs passions pour fonder Fat N' Chubby (Gros et Potelés). 
Lors d'une interview à Kolesterol Mag, Splash confie que c'était "Pour parler bouffe et zique, uniquement. Font chier les rockeurs du genre Banjo Vi et Motte Lécrou qui passent leur temps à chanter des trucs sur les voitures, les filles, vivre jeune et mourir vite ! Nous, les voitures on rentre plus dedans, les filles nous ignorent et on veut vivre le plus longtemps possible pour manger encore et encore !!... Z'auriez pas un saucisson sur vous par hasard ? J'ai un creux".
Dans leur premier album "Appetite For Spaghetti", chaque chanson est le nom d'un plat qu'ils adorent : "Bolognaise city", "Mr Brownie", "Sweet choucroute o'mine", "Think about food" ainsi qu'une reprise de Blob Dylan, "Knackis on heaven's door". Et pour les gourmets, chaque titre est accompagné de sa recette dans le livret !!
Ils se produisent dans les concours de plus gros mangeurs de loukoums, de buveurs d'huile d'olive, dans les foires aux museaux de sangliers etc... 
Mais le caractère imprévisible de XXL Rose leur attire quelques problèmes. Un jour, il arrête de poursuivre un concert quand il s'aperçoit qu'il n'y a plus de sauce pesto pour accompagner son plat préféré, des macaronis aux six fromages et maugettes. 
En 1991, ils réalisent un double album, Use Your Sauce Pan I & II (Sers-toi de ta poêle). "On a toujours aimé les doubles doses, surtout en sauce blanche dans les kebabs" dira Blobby. Mais ce dernier quitte le groupe peu de temps après que Gradouble, devenu fortement accroc au beurre, lui ait piqué son stock de kouign amann.
Splash lui, s'en ira former Splash's Snakebide avec Burp et XXL sera seul à bord de Fat N' Chubby. "M'en fous, ça m'en fait plus à manger" conclura t-il.


Cette pochette est un mix des albums "Appetite For Destruction" et "The Spaghetti Incident ?" des Guns N' Roses. Merci à Françoise pour sa trouvaille sur "Knackis on heaven's door".

dimanche 15 juillet 2012

4 filles dans le vent



Blurk
The Very Best Definitive Ultimate Greatest Hits Collection 1996 - 1999
Zarbi records - 2000 


Les anglo-islandaises de Blurk font parties des ovnis de la musique, car leurs chansons expérimentales ne sont pas faciles à écouter, voire à la limite du supportable pour certaines.
Mais à une époque où les Teubé Free, les Frères Handconne ou Céline Fion servaient la soupe à la radio et à la télé, on se rend compte que leurs délires ont apporté une certaine fraicheur.
C'est avec Hygiénic qu'elles frappent en 1996. Tout un album qui traite des menstruations, fallait oser ! Et les suivants sont aussi surprenants: Ikea-sutra sort en 1997 mélangeant montage de meubles et érotisme, en 1998 elles publient Des buts en l'honneur de la victoire des Bleus pour la coupe du monde et Glacophilia qui sort en 1999 traite de la passion pour les pots de yaourts de la chanteuse Danone Allbran.
Pour la presse, c'est évident, les 4 énergumènes doivent passer leur temps à lécher des crapauds hallucinogènes en buvant du Destop périmé !
Et les Blurk enfoncent le clou en accompagnant leur musique de clips aussi étranges les uns que les autres: dans "Vaniapökette" le quatuor est déguisé en tampons applicateurs, "Trömso" montre des Suédois faisant l'amour dans un lit dans un magasin, avec la reprise de "We are the champions" un couple de grenouilles chante sur un terrain de foot et Allbran est déguisé en Flanby avec la languette sous le pot sur "Yogourtus", elles osent tout !
Mais le groupe se sépare en 2001 et Danone fonde Barillaz, dont les membres sont des personnages animés représentés en...pâtes !! 
Autant dire qu'elles ne seront jamais à court d'idées et qu'on peut s'attendre au meilleur comme au pire.

Cette pochette est un mix du best-of de Blur et des albums "Homogenic", "Post", "Debut" et "Medulla" de Björk.
 

jeudi 5 juillet 2012

La p'tite femme de Pigalle



Janine Jopline
Perle
  Borclay - 1971 

Janine Jopline doit sa célébrité à son mari et souteneur Jacques Lemac dit Jacquot Gueule de v'lours. Il est connu pour être le sosie officiel de Jean-Louis Holiday, lui-même sosie officiel de Johnny Hallyday.
Janine et Jacques résident à Paris où ils tiennent le bar le plus fréquenté de Pigalle, Les Amis De La Permute, et celle que les habitués appellent "la fille aux yeux ricard-menthe à l'eau" y est serveuse.
Elle sert les clients en chantant des vieux airs, d'Édith Piouf à Jean Gadin, en passant par Louise Mariano et Tino Roussi.
Et même si elle boit, les nombreux verres de calva fait maison ne l'empêchent pas de tenir la note ET la route, accoudée au comptoir.
Un soir elle rencontre Jeannot Le balafré et Maurice La tenaille, deux ex-malfrats et fidèles clients reconvertis en accordéoniste et pianiste.
Le phrasé si particulier de Janine accompagne très bien les paroles de Jacques et sa chanson la plus connue est "Ford Pinto": "Oh mon gadjo / Si tu pouvais chouraver une belle vago / On pourrait s'natchave en Ford Pinto / Tâter du bitume jusqu'à Concarneau / Ça s'rait michto".
Et c'est lui aussi qui produit l'album "Perle", grand succès de 1971 qui inclut aussi des titres comme "La java blues" et "Tu m'envoies valser".
Mais gloire rime avec pinard et plumard, et à force de coucher avec tout ses admirateurs, elle chope la grosse tête ainsi que quelques mycoses et autres maladies honteuses. 
Elle meurt trois mois après la sortie de l'album à l'âge de 57 ans, rejoignant Jean-Louis Hendrix, retrouvé sans vie quelques semaines plus tôt. L'année d'après, le chanteur des Portes Maurice Sonne décède lui aussi.
Sans le savoir, ils ouvrent tout les trois le tristement célèbre Club des 57.


Cette pochette est un détournement de l'album "Pearl" de Janis Joplin.

 


lundi 18 juin 2012

Ça "Boss" dur par ici ?


Bruce Sprimstigne
Born in the R.S.A.
A.N.P.E. Production - 1984

En 1983, Bruce Sprimstigne joue au festival des G.A.N.I. (Groupes Aux Noms Imprononçables) où il partage l'affiche avec Yngwie Malmsteen, Atahualpa Yupanqui, Engelbert Humperdinck et Throbbing Gristle°
Le public découvre alors ce chanteur auto-proclamé "engaragé", mélange subtil de engagé et enragé. Car le chômage, le coût de la vie, les impôts et le prix du pain sont les principaux sujets qui habitent ses hymnes fédérateurs qui touchent les spectateurs.   
Bien qu'aillant obtenu un diplôme de médecine par correspondance, Bruce se heurte vite à la saturation du monde du travail. Il passe alors du scalpel à la guitare (en fait, il a réellement troqué son scalpel contre une guitare à un type rencontré dans le métro).
Quelques chansons dans la poche de son unique jean troué et crade, et le jeune rebelle enregistre Born in the R.S.A. dans un studio improvisé, qui n'était autre qu'un bureau inoccupé de chez Pôle Emploi.  
"Même là ils n'avaient pas assez de personnel, c'est pas ironique ça ?! Par contre l'inspiration est venue aussi en parlant avec des gens qui étaient dans la file d'attente. Certains avaient rendez-vous à 8h et ne passaient qu'à 11h, c'était très pratique !".
Born... sort en 1984 et le succès est immédiat. La chanson-titre est sur toutes les lèvres, mais est l'objet d'un terrible quiproquo. Pôle Emploi prend l'album comme un hommage et l'utilise comme musique d'attente de leur standard téléphonique (certains l'entendront même 3 fois avant d'avoir un correspondant). Bruce y voyait au contraire une critique du système, et décide alors de porter plainte contre l'organisme.
Mais une fois le chèque des droits d'auteur sous les yeux, il se ravise et déclare : "Si ça peut faire passer un message d'espoir pour les ringa pauvres gens qui n'ont pas de travail, c'est bien aussi".

° : Tous ces artistes existent réellement – NdA.

Cette pochette est un détournement de l'album "Born in the U.S.A." de Bruce Springsteen.
 

lundi 7 mai 2012

Coup de vieux



Ten Years Fatter 
Gériatric Music – 2011


Depuis quelques années, nombres de groupes se reforment pour diverses raisons : commémoration d'albums, rancunes oubliées, soucis avec le fisc ... Pour les Ten Years Fatter (Dix ans plus gros), ce sont leurs problèmes de santé qui les ont réunis, car n'ayant pas de mutuelle, ils ont décidé de se relancer pour payer certains frais.
Ils se sont retrouvés là où toutes les rock-stars fatiguées finissent quand elles sont encore en vie, le Rock N' Roll Hospital Of Fame (il y a encore pas mal de place, la moyenne d'âge chez un rockeur étant de 27 ans).
40 ans après ses débuts, autant de kilos en plus et les cheveux en moins, Marvin Lee se confie: «Je ne pouvais aller en studio que lorsque les infirmières m'avaient lavé et que j'avais fini ma purée de brocolis, la honte ! Fini l'époque où je sniffait de la colle à bois dans des hôtels de luxe accompagné d'une douzaine de groupies en furie avec une vodka-whisky à la main !».
Le temps où les sessions d'enregistrements rimaient avec sexe, drogue et rock n' roll était bien loin ! Désormais, les journées se passaient ainsi : aller aux toilettes toutes les heures pour Chuck Chirchill, des médicaments à prendre pour Marvin, trouver des partitions en braille pour Leon Lyons et installer une rampe d'accès au fauteuil roulant de Ricky Lee  !
Mais ce n'est pas une cystite, un début d'Alzheimer, une cécité et une paralysie qui allaient arrêter les anciennes rock-stars !
L'album du retour voit le jour en 2011 et le succès est à nouveau au rendez-vous.
Ils participent à la célèbre tournée Âge tendre et jambe de bois en remplissant les salles deux fois par jour, à 15h et à 20h, et partageant la scène avec Michael Delpech, The Forbanzes ou encore Princess Erika Zaraï. 
Là, ils assurent un show impeccable malgré les vomissements, les pertes d'équilibre et même de mémoire pour Marvin qui crie après le public en lui demandant de "sortir de sa chambre".
De toute façon, les fans étant dans le même état qu'eux, tout le monde était ravi.


Cette pochette est un détournement de l'album "A space in time" des Ten Years After.
 

lundi 23 avril 2012

No sex, no drugs & rock n' roll



NOIR Damien
The number of the geek
Évimétol – 2010


En 2010, The number of the geek a créé le buzz car il était entièrement réalisé par un seul artiste, de chez lui, avec son ordinateur ! Une fenêtre ouverte sur le monde tout en restant chez soi est «ironique mais pratique» selon Noir Damien :
«C'est beaucoup mieux, pas de prises de tête avec les membres d'un groupe, pas de producteur véreux sur le dos, pas de timing à respecter...Enfin si, celui du dîner le soir, ma maman a tendance à être à cheval là-dessus». Car au 22 avenue des Acacias à Biactolles-sur-Mer réside un musicien nouvelle génération, mais surtout un Tanguy de 37 ans version heavy-métal fan de Stère Wèrze et du jeu vidéo des Lièvres Débiles.
Au cours d'une des interviews auxquelles elle assiste, Mme Noir dira : «Tant que sa musique métallurgique ne me gêne pas quand je fais ma sieste devant «Plus belle la vie de l'inspecteur Derrick», mon bébé pourra rester aussi longtemps qu'il le voudra».
Bien sûr, pour sa mère, Damien fait du bruit, mais pour ses fans, il est devenu une référence dans le genre heavy-progressif à tendance black-indus qui lorgne vers un trash-doom technique.
Pour faire plaisir à son "diablotin", Mme Noir a voulu l'inscrire au festival organisé par le magazine ELLE, le ElleFest, mais sa musique ne passait pas entre Christophe Mayo et Barnabar.  
"C'est vrai que je n'ai pas fait de tournée, vu que je ne connais personne. Mais j'ai plus de 1 750 amis sur le site VisageLivre et j'ai eu 666 "J'aime" pour l'album dans la première journée !!".
Car pour Damien, la vraie récompense passe par internet.
«Mais c'est ça la reconnaissance aujourd'hui, il faut être vu le plus de fois possible sur le net et par le maximum de gens dans le monde. Il faut s'imposer, même s'il y a beaucoup de musiques pourries, des sketchs ringards ou des blogs inutiles».
À bon entendeur...


Cette pochette est un détournement de l'album "The number of the beast" d'Iron Maiden.